Du caprice à la danse… la ligne d’un  programme